L’ANEP participe au Salon du livre

TP Editorial Team octobre 28, 2015

image

 

clip_image001Le Salon du livre d’Alger constitue un moment fort pour l’ANEP de présenter sa vitrine des nouvelles publications de l’année en cours. La plupart des genres littéraires ont été visés et le lecteur saura trouver le genre qui attire le plus son intérêt.

L’histoire continue d’avoir la part belle dans les nouvelles publications de l’ANEP. Ce domaine que l’Etat encourage pour mieux connaître notre passé, particulièrement celui de la révolution de novembre, possède un nombreux et large lectorat passionné d’histoire. Dans cet esprit, on notera l’ouvrage de Rabah Mahiout portant sur les crimes de guerre à Paris, le 17 octobre 1961. En ce moment se déroule l’évènement culturel s’étalant sur une année, Constantine capitale de la culture arabe.

Deux ouvrages, publiés par l’ANEP en 2015, viennent apporter un nouvel éclairage historique sur cette ville des ponts. Il s’agit du livre de Cherif Abdedaïm avec pour titre, « Constantine, la saga des Beys » et de celui de Djilali Sari, « Les mémoires de Hadj Ahmed Bey ». Toujours en histoire, l’ANEP a publié, en 2015, « Carthage-Rome, l’hégémonie sur la Méditerranée », de Sadia Serguine. Le beau livre a toujours sa place dans les publications de L’ANEP.

En 2015, quatre ouvrages ont été publiés, l’un sur « Tiaret et ses chevaux de légende », le deuxième « sur le patriote Zaatcha 1849 » de Mohamed Balhi, le troisième sur « L’art rupestre dans le Djebel Ammour » et le quatrième, « Dzayer, âme captive de son histoire », de Kamel Bouchama. Concernant le roman, quatre livres ont été publiés par l’ANEP, dont celui de Fadila Hamiroun ayant pour titre, « La nuit séculaire » et celui de Kheiredine Ameyar intitulé « Maloula ».

A propos du genre littéraire, essai, on notera la parution de quatre œuvres, celle de Mustapha Cherif avec pour titre, « Une autre modernité », celle de la regrettée Assia Djebar portant sur Najiba Regaïeg, celle de Waciny Laredj intitulée « Patrie des mots », territoire de l’intime et le livre de Noureddine Louhal avec pour titre « Instantanés sur une époque ». Dans cet essai, Noureddine Louhal lance un regard scrutateur avec un esprit constructif sur les états d’âme du citoyen algérien. Nourddine Louhal est déjà auteur de deux autres livres, « Sauvons nos salles de cinéma » et « Les Jeux de notre enfance ».

http://dz.thetodaypost.com/lanep-participe-au-salon-du-livre-7097

Related Posts

Comments are closed.


Hit Counter provided by laptop reviews