Libye: Human Right Watch veut sauver le soldat Abdeljalil

Par Gilles Munier, 21 décembre 2012

L’ONG américaine Human Right Watch (HWR)court au secours de Mustapha Abdeljalil, ancien chef du CNT (Conseil National de Transition)accusé d’abus de pouvoir et d’avoir porté atteinte à la sécurité nationale lors de l’assassinat du général Abdel Fatah Younès.

Jeudi dernier 20 décembre, elle a demandé aux autorités libyennes d’annuler son procès prévu à Benghazi le 20 février 2013, d’interdire aux tribunaux militaires de juger des civils et d’inscrire cette garantie dans la future constitution.

Selon l’ONG, le jugement d’Abdeljalil – un civil, ex-chef de milices rebelles – par un tribunal militaire viole le droit international. Son procès constituerait, dit-elle, un dangereux précédentpour la justice libyenne.

HWR conseille aux autorités libyennes de transférer l’affaire devant un tribunal civil… si les « actes répréhensibles » dont il est accusé sont prouvés.

Sur le même sujet, lire aussi :

Abdeljalil laissé en liberté sous caution

avec interdiction de quitter la Libye

http://0z.fr/158F2

Meurtre du général Abdel Fatah Younès :

le CNT accusé

http://0z.fr/cydzW

Qui a assassiné le général Younès,

chef de l’armée rebelle ?

http://www.france-irak-actualite.com/article-benghazi-qui-a-assassine-le-general-younes-chef-de-l-armee-rebelle-81108425.html

http://www.france-irak-actualite.com/article-libye-human-right-watch-veut-sauver-le-soldat-abdeljalil-113683406.html

Related Posts

Comments are closed.


Hit Counter provided by laptop reviews